Respirer calmement pour mieux se détendre

 

Respirer pour mieux se détendre

Respirer calmement lorsqu’on est stressé permet de s’apaiser. Tout se passe en fait dans le cerveau. Les aires qui gèrent la respiration et l’excitation communiquent entre elles.

« Respirez calmement, inspirez, expirez… ». Lors d’une crise d’angoisse ou d’un moment particulièrement stressant, une âme bien intentionnée vous a peut-être déjà conseillé de calmer votre respiration pour retrouver votre sérénité. Si ce réflexe semble naturel, des scientifiques de l’Université de Stanford viennent de montrer comment ça marche.

La respiration agit sur le rythme cardiaque, mais celui-ci n’est qu’un indicateur qui évolue en plus ou en moins. Le cœur n’est en fait pas le seul à suivre le mouvement de la respiration. Le cerveau aussi est relié aux inspirations et expirations. Les neurones qui contrôlent ce réflexe sont en lien avec un autre groupe de neurones qui gèrent l’attention, l’agitation, le stress et l’anxiété. Ces cellules du cerveau communiquent entre elles. L’état de stress ou d’apaisement varie ainsi en fonction du type de respiration : régulière, excitée, soupir, bâillement, halètement, rire, et même sanglot.

 La respiration agit sur les émotions

Lorsqu’une personne est agitée ou stressée, le fait de respirer plus calmement et plus lentement va transmettre à son cerveau un rythme plus apaisé et cette humeur va se généraliser. Elle va ainsi retrouver son calme. Les chercheurs à l’origine de l’étude parue dans Science « espèrent que la compréhension de ces réseaux de neurones mènera à des thérapies pour gérer le stress, la dépression et les émotions négatives ».

Article « Top Santé »

Publié le 14/07/2017 par Kristine Deloupy.
Dans les catégories Conseils....